mardi, octobre 25, 2011

CONTRE L'ENTRETIEN D'EMBAUCHE PAYANT!!!!


-->
Bientôt le SALON DU LIVRE JEUNESSE DE MONTREUIL ouvrira ses portes, cela va être l'occasion de faire de belles rencontres , de retrouver les amis et de papoter autour d'un café avec de jolies trouvailles à lire entre les mains...
En parlant de « trouvailles », le Salon cette année a décidé d'innover en faisant payer les fameux RDV avec les directeurs artistiques (qui ne sont visiblement pas au courant de ces nouvelles pratiques). En gros jeunes illustrateurs, si vous souhaitez démarcher pendant le salon, il vous faudra payer 10 euros !!
J'ai envoyé un mail plein d'interrogations aux organisateurs du Salon pour connaître les raisons de ces entretiens payants (entre autres changements dont je vais vous épargner le détail)...mail resté jusqu'à présent sans réponse. Je ne suis pas la seule du métier à avoir réagi, je pense que la boîte mails des organisateurs ne va pas tarder à être saturée de messages...

En attendant je vous conseille de REFUSER de payer pour un entretien!!

EDIT:  La réponse du Salon suite aux différents mails de mécontentement des professionnels du livre:

La création du Pass jeunes talent et les modifications apportées cette année aux rencontres jeunes illustrateurs/directeurs artistiques se proposaient d’amener des éléments intéressants aux illustrateurs en école d’art, en complétant leur formation, en améliorant la qualité de l’accueil, l’attribution des rendez-vous et pas seulement en direction des 300 premiers inscrits à participer. Il est bien clair qu’il ne s’agit pas pour le Salon de gagner par ce biais de l’argent ou même d’équilibrer une opération qui ne dispose pas de ressources propres mais de proposer un service de qualité pour accompagner plus particulièrement les étudiants et les jeunes illustrateurs dans le monde professionnel de l’édition. Ces rencontres sont, pour nous, un engagement sur l’avenir. Les directeurs artistiques qui participent à ces rencontres le font surtout dans l’idée de conseiller, d’aider, d’accompagner les artistes, chacun à sa manière, et aucun d’eux n’est rémunéré par le Salon pour cela. Nous avons bien entendu les difficultés auxquelles sont confrontés les illustrateurs qui souhaitent des contacts professionnels, et nous y sommes attentifs. Un certain nombre d’entre eux ont signifié leur incompréhension face à cette nouvelle organisation et sur les objectifs qui étaient les nôtres. De ce fait, nous mettrons en œuvres les rencontres DA dans les mêmes conditions que les années précédentes. Notre souci d’améliorer les rencontres, l’accueil et d’apporter une formation complémentaire ne pourra donc se réaliser dans ce cadre, ce qui est bien dommage. Néanmoins, nous ne renonçons pas à transformer ce service pour le rendre plus intelligent et plus qualitatif et nous organiserons en janvier prochain une rencontre avec les différents protagonistes pour y réfléchir et imaginer ensemble un dispositif qui soit acceptable par tous."

:)

4 commentaires:

véro'. a dit…

Tout à fait d'accord! c'est une honte une telle pratique! je suis très déçue qu'on pusse nous traiter ainsi; on paye déjà pour venir, s'herberger, et s'il faut maintenant payer aussi pour trouver du travail.... mais on va où là!

Biz xxx véro'.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Marido Viale a dit…

Ok .. d'accord avec toi... je ne suis pas illustratrice mais je trouve cette démarche honteuse !!
Faites circuler une pétition... c'est une solution. ne pas se contenter de râler sur les blogs..

Virginie Martins-B a dit…

Marido, Véro, merci pour vos petits mots ;). Tout est rentré dans l'ordre, le Salon a su nous entendre et est revenu sur ses décisions :).